Phare6+

Un phare sur un minuscule lopin de terre, au milieu d’une mer sans fin et toujours imprévisible. Un gardien de phare y veille à ce que les lampes brûlent. Par tous les temps, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, au risque de sa propre vie. Consciencieusement, il guide les autres à travers les flots déchaînés vers un havre. Pour seule compagnie, il a un camarade qui l’assiste et un poète en quête d’inspiration.

Les trois hommes attendent d’être relayés ; ils rêvent déjà de rentrer chez eux. Mais personne ne vient. Le monde les a oubliés et condamnés les uns aux autres. Combien de temps vont-ils tenir le coup ? Combien de temps peut-on entretenir le feu du phare et la flamme de son cœur ? Combien de temps avant que la folie ne frappe ?

Michai Geyzen crée à nouveau un spectacle pour enfants en bas âge. Cette fois, il s’inspire du métier aventureux et souvent romancé de gardien de phare : des gens courageux prêts à endurer une solitude extrême et à braver de violentes tempêtes. De drôles de zèbres, échoués là, entre ciel et terre, livrés aux éléments naturels et à eux-mêmes.

Tout comme Über-Ich (2014) et Le passant (2017) , Vuur/toren (Phare) est un spectacle visuel, dynamique, dansant et tragicomique sur l’héroïsme, la solitude et la sollicitude envers l’autre.

Laika et hetpaleis  |  MISE EN SCENE Michai Geyzen JEU Ephraïm Cielen/Pieter-Jan De Wyngaert, Young-Won Song/ Yoh Morishita, Boris Van Severen, Robbert Vervloet/Elias Vandenbroucke COMPOSITION Ephraïm Cielen CHOREOGRAPHIE Young-Won Song SCENOGRAPHIE Peter De Bie DRAMATURGIE Mieke Versyp COSTUMES Vick Verachtert LUMIERES Thomas Stevens